Contact

Ainsi font font font 
5, rue du Moulin
68510 Uffheim

Odile Capard, référente technique

Vous pouvez nous joindre au:
09 73 69 54 02
Ou en utilisant notre formulaire de contact.

Horaires : 8h-19h

LE PROJET SOCIAL

 

Etude du besoin :

 

La communauté de commune de Sierentz a la compétence petite enfance. Elle regroupe 18 communes comptant 18300 habitants dont 888à Uffheim. Deux crèches existent sur le territoire : Les 3 Cygnes à Landser et Les Lucioles à Sierentz et depuis peut 1 micro crèche à également ouvert à Sierentz.

Pourtant la situation vécue sur le terrain est difficile. Certes les parents trouvent une solution de garde pour leurs enfants mais pas forcément celle qu’ils auraient souhaitée.

Le Ram de Sierentz permet aux parents de s'informer sur les différents mode de garde du territoire.

 

Définition de l’établissement :

L’accueil «Ainsi font, font, font» est une EURL. C’est un établissement assurant un multi accueil en associant un accueil régulier et un accueil occasionnel.

 

Publics accueillis :

La micro-crèche «Ainsi font, font, font» accueillera dix enfants de moins de 3 ans en simultané. 

 

Horaire d’ouverture et modalités d'accueil :

La crèche ouvrira à 8h le matin et fermera à 19h. Elle sera fermée durant tout le mois d’Août, 1 semaine entre Noël et Nouvel An ainsi que pendant une journée permettant à l'équipe de suivre une formation. Cette journée sera annoncée aux parents minimum 1 mois avant et dès que possible.

La crèche permet d'accueillir des enfants à la fois sur des temps partiels, des temps complets et des temps occasionnels. Elle s'adapte ainsi aux besoins des familles et permet d'accueillir un maximum d'enfants du territoire. Les familles prioritaires sont celles dont les deux parents travaillent et qui résident à Uffheim.

Répondre aux besoins des familles, c'est ainsi permettre à celles qui travaillent de concilier vie professionnelle et vie familiale et à celles qui ne travaillent pas de pouvoir « souffler » une fois de temps à temps.

Tout comme le fait que la crèche se doit d'accueillir TOUS les enfants et notamment aussi ceux qui seraient en situation de handicap ou de maladie chronique. Si c'est une obligation règlementaire, c'est avant tout une question d'éthique quand aux valeurs que nous défendons : Respect, Tolérance, Egalité.

Enfin, l’équipe est dans une démarche de soutient à la parentalité ou l'instauration d'une relation de confiance sont primordiales pour accéder à la coéducation.

 

 

 

 

LE PROJET EDUCATIF

 

 

L’histoire individuelle et familiale, fait de chaque enfant un être unique. Pour que le jeune enfant puisse cheminer au sein du collectif, il a besoin d’être sécurisé, rassuré par un accueil spécifique qui tient compte de son histoire. 

 

 I/L’ACCUEIL DE L’ENFANT ET DE SA FAMILLE

 1.1 L’accueil individualisé

Il doit permettre de faire connaissance avec l’enfant dans sa globalité (liens avec ses parents, sa culture, sa personne...). Cet accueil permet de créer un véritable lien de confiance avec les familles. C’est ce lien de confiance qui va permettre d’établir entre la famille et la structure la mise en œuvre d’une véritable coéducation.

La qualité d’écoute et l’ouverture d’esprit des professionnelles, conscientes de l’importance de connaître le contexte dans lequel l’enfant évolue, sont les garants d’un accueil réussi.

 1.2 Coéducation avec les familles

Pour laisser sereinement son enfant, sans culpabilité, les parents doivent sentir que l’enfant est bien. La prise en considération par l’équipe de leurs pratiques familiales et de leurs valeurs est essentielle dans la coopération souhaitée.

Réciproquement, les parents doivent comprendre les pratiques professionnelles et les règles collectives de la structure.

Cet accord mutuel va sécuriser l’enfant et va faciliter la séparation parents/enfants.

La coéducation, c’est aussi un travail au sein de l’équipe. Chaque professionnelle, de par sa formation, son parcours personnel, nourrit le travail d’équipe et participe à la réflexion du projet éducatif dans une démarche concertée.

La cohérence de l’ensemble des partenaires fournit un contexte rassurant au sein duquel l’enfant va pouvoir évoluer en toute confiance.

Nous tenons à ce que les familles soient informées au mieux des activités de la crèche :

• Un cahier de liaison entre la famille et la crèche est mis en place pour chaque enfant, ce cahier est individuel. Il est un outil d’information et de suivi.

• Un panneau d’affichage situé à l’entrée permet de diffuser les informations importantes

L’objectif  de l’équipe est à la fois de rendre compte des activités de la crèche mais aussi de répondre aux questionnements des familles et enfin l’orientation vers les spécialistes sur différents thèmes liés à la parentalité ou au développement du jeune enfant.

Nous favorisons la concertation, l’échange et la convivialité.

 1.3 L’Importance de l’adaptation

Chaque enfant est différent, chaque enfant est unique, chaque famille a son histoire.

C’est le respect de ces différences et la souplesse de l’équipe professionnelle qui favorise l’adaptation.

Ainsi, la période d’adaptation est personnalisée pour chaque enfant. Il est essentiel que l’équipe s’adapte à chaque enfant et non l’inverse.

Le temps est pris avec chaque famille pour discuter des habitudes de vie et du rythme de l’enfant.

Afin de créer des repères à l'enfant, une image est choisit soit par lui, soit par ses parents. Cette image sera la sienne tout au long de son parcours à la crèche. Elle sera présente sur son cahier, sur son casier, en salle de change.

La qualité de ce premier accueil est primordiale, il en découle la relation de confiance entre le parent et les professionnelles.

 II/ UNE JOURNEE A LA CRECHE ...

 Pendant ces différents temps, les professionnelles accompagnent les enfants.

Il s’agit bien d’être vigilant aux besoins de chaque enfant tout en veillant à :

- L’importance de ne pas oublier l'individu dans le collectif.

 - Les interactions entre les enfants, prémices des relations sociales à venir.

 2.1 Manger, dormir, être propre, être rassuré : sont les besoins fondamentaux exprimés par Virginia Henderson

Nous veillons à respecter au plus près leurs rythmes. En effet, ce n’est qu’une fois que ces besoins sont satisfaits que les enfants peuvent explorer le monde qui les entoure.

 2.1.1 Les moments de repas :

Les repas, goûters et collations sont équilibrés. Pour les repas mixés, nous laissons le soin aux parents d'amener tout ce dont l'enfant à besoin. Les repas bio sont fait maison et proposés aux plus grands dès lors que la diversification est terminée et que l'enfant mange les même plats que les adultes, bien évidemment coupés en petit morceaux. 

La collation : elle est composée seulement de fruits frais. Il ne s’agit pas de refaire un petit déjeuner à la crèche mais de rassembler les enfants autour de la table, de leur faire découvrir les fruits, de verbaliser, d’échanger et d’annoncer l’atelier ou les jeux de la matinée. Mais c'est avant tout un moment de partage collectif et de convivialité.

Le repas de midi : Pour les plus jeunes, ils sont nourris selon leur besoin et à l’heure où ils ont faim. Au moment de la diversification alimentaire, les parents et les professionnelles décident du procéder à la crèche.

Pour les enfants passant à table, cela doit être un moment convivial et de plaisir. Les enfants qui ne savent pas manger tout seul sont accompagnés dans leur apprentissage. Ce moment est l’occasion de verbaliser autour des aliments présents dans les assiettes mais aussi revenir sur ce qui s’est fait à l’extérieur de la crèche. Les enfants sont invités à goûter ce qui leur est proposé mais en aucun cas ils sont forcés à manger.

Le goûter : Il est composé d’un laitage, d’un gâteau et d’un fruit. C’est le dernier temps de rassemblement de la journée, un temps convivial qui rythme le temps, et conclut la partie de la journée où tout le groupe est présent, puisqu’il annonce pour certains l’heure du départ.

 2.1.2 La sieste :

Les plus jeunes sont couchés à l’heure où ils en ont besoin. L’endormissement est une étape importante dans la journée d’un jeune enfant. Elle peut être source d’anxiétés. Nous veillons à accompagner ce temps de façon la plus individualisée possible (objet de transition, musique et lumière douce). Pour les plus grands, le rituel de l’histoire avant d’aller se coucher est instauré et une professionnelle rassure les enfants qui en auraient besoin et veille à ce que ceux qui se lèvent plus tôt respectent le sommeil des autres. Les enfants sont ainsi réveillés de façon échelonnée.

 2.1.3 Les soins :

Les couches sont changées selon le besoin des enfants. Il s’agit d’un temps de relation privilégié avec l’enfant durant lequel on lui témoigne son importance avec des gestes et une voix qui le rassure. C’est un réel temps d’échange qui demande du temps que nous veillons à prendre.

Enfin l’aide à l’élimination et le lavage des mains des plus grands, sont quotidiens avant et /ou après chaque repas ou collation.

 2.1.4 Assurer la sécurité affective des enfants :

Venir à la crèche n’est pas un moment facile pour tous les enfants. C’est un endroit qui leur est, au début, étranger. Ils vont petit à petit apprendre à connaître les adultes qui vont s’occuper d’eux. Ils on besoin de créer des repères et de se sentir en sécurité dans le lieu où ils viennent. Chaque enfant est libre de venir avec son doudou et/ou sa tétine. Ce sont des éléments de transition qui viennent rassurer le jeune enfant dans ses anxiétés de la journée. Les doudous et tétines sont à disposition des enfants toute la journée dans le casier prévu à cet effet. Petit à petit ils sont encouragés à les laisser pour jouer plus librement.

La journée est marquée par des rituels qui permettent aux enfants de se repérer dans cette journée :

-        La collation du matin                                 

-       Le temps des comptines à 11h30 

-       Le lavage des mains avant et après le repas de midi

-        L’histoire avant d’aller se coucher                          

-        Le goûter

De plus, la mise en place de règles bien définies permet aux enfants d'évoluer dans un environnement sécurisé où ils savent ce qu'ils peuvent ou pas faire. Enfin si les enfants ressentent le besoin d'être pris dans les bras ou sur les genoux, nous répondons à leur besoin affectif dans la mesure où ce sont eux qui nous ont sollicités et non l'inverse.

 2.2 Aide moi à faire seul (Maria MONTESSORI)

Les enfants sont accompagnés dans l'acquisition de leur autonomie tout au long de la journée. Faciliter l'autonomie des enfants c’est leur permettre de comprendre petit à petit le monde qui les entoure. C'est à la fois les accompagner dans leur prise d'initiative, leur envie de faire seul mais aussi leur expliquer qu'ils peuvent faire des choix.

A la crèche cela se traduit par les encourager lors de l'habillage ou du déshabillage, leur transmettre les règles de politesse, leur expliquer qu'on ne peut pas prendre un jouet des mains d'un copain, leur apprendre qu'ils peuvent dire NON au lieu de taper ou bien leur dire qu'ils peuvent nous exprimer ce qu'ils ressentent ou encore nous dire qu'ils n'ont pas envie de faire telle ou telle activité.

Cette acquisition est un réel processus qui demande du temps, où les enfants grimpent les étapes les une après les autres à leur rythme.

Nous veillons à les accompagner dans ce processus grâce notamment à notre travail d'observation.

 2.3 Accompagner l'enfant dans sa découverte du monde

2.3.1 La crèche : lieu de socialisation où l’enfant petit à petit rencontre l’Autre.

La socialisation est un processus complexe qui prend du temps. Le jeune enfant apprend petit à petit à découvrir l'Autre et à évoluer dans le groupe. Il est cependant très important de veiller à respecter le rythme de chacun dans cette acquisition. C'est ainsi qu'il intégrera les règles, les coutumes et les valeurs de la société dans laquelle il vit.

Il s'agit là d'un aspect important du développement de l'enfant puisque la socialisation conditionne l'intégration harmonieuse du futur adulte à la société.

Ainsi, le groupe d’âge mélangé permet de nombreuses interactions entre les enfants. Mais si ces échanges sont riches, nous veillons cependant à ce que les enfants n'empiètent pas sur l'espace des autres. Les bébés ont par exemple besoin d'être un peu isolés du groupe pendant la journée, nous expliquons alors aux grands que les bébés ont besoin de tranquillité. Tout comme nous pouvons expliquer à un enfant que l'autre enfant n'a pas envie de jouer avec lui etc.

 2.3.2 La crèche : lieu d’apprentissage au sens large du terme.

Tout est activité : se laver les mains avant de passer à table, jouer à la dînette ou encore peindre. Les enfants apprennent petit à petit à vivre ensemble et explorer le monde qui les entoure. Il n’y a pas de planning d’activité prévu à l'avance mais des ateliers proposés en fonction des envies et des besoins des enfants. Nous n'avons pas de programmes à suivre mais simplement l'objectif de favoriser l'exploration et l'expérimentation des enfants.

De plus, les enfants ont besoin de jouer. C’est en jouant qu’ils se construisent.

L’enfant ne sera jamais forcé à faire telle ou telle activité mais le professionnel essaye de susciter son intérêt. Pour « apprendre » au mieux, il faut qu’il ait plaisir à faire.

Le temps de jeux libres est un temps fondamental, primordial dans le déroulement de la journée de l’enfant. L’activité libre permet à l’enfant de développer sa créativité tout en intégrant des règles sociales.

L’aménagement de l’espace est pensé afin de permettre à chaque enfant d’aller librement vers les jouets et les espaces dont il a besoin. L'espace de vie est ainsi constitué :

Une grande salle permet aux enfants de voir l’ensemble de la pièce. Elle est composée de  2 parties, une ou est aménagé un coin calme et douillet permettant l'exploration plus sensorielle avec le parc bébé ou encore le tapis et l’autre, un côté plus dynamique avec les jeux d'imitations.

Ces espaces bien définis permettent aux enfants d'évoluer librement et en toute sécurité.

De plus, des miroirs ont été installés afin que les enfants puissent découvrir leur corps et intégrer notamment leur schéma corporel et le positionnement de certains meubles ont été aménagés afin de favoriser les jeux de « coucou-caché ».

Il s’agit donc de mettre à disposition une diversité de jeux et jouets comme autant de propositions disponibles.

Pour les professionnels, c’est un temps d’observation qui permet de percevoir les besoins intimes de l’enfant ; un temps d’expression et d’interactions durant lequel la verbalisation est valorisée et encouragée.

 2.3.3 L'éveil culturel et artistique

La littérature enfantine occupe une place très importante au sein de la crèche. Les enfants ont accès aux livres cartonnés librement et nous leur racontons des histoires fréquemment. Nous avons fait le choix d'abonner la structure à la médiathèque afin d'enrichir notre collection.

Raconter des histoires aux enfants, c'est participer au développement de leur imagination, de leur créativité. Commencer dès le plus jeune âge à approcher les livres, c'est leur permettre plus tard d'avoir peut-être envie de lire tout au long de leur parcours de vie.

Enfin c'est un réel support à la verbalisation et à l'expression de leurs émotions.

Des ateliers d'éveil, musical et culinaire seront proposés toutes les semaines. La Musique est un vecteur de sensations et d'émotions fortes. Les enfants découvrent les instruments, les rythmes, les fréquences, le silence, le bruit, les sons.... La cuisine est un moment gourmand et convivial. Les enfants découvrent les aliments, les odeurs et les textures et partagent ce moment avec les enfants et les adultes.

Enfin tous les enfants sont associés à cet atelier, qu'ils aient 3 mois et demi ou presque 3 ans. En effet même si les bébés ne parlent pas, ils ressentent, ils écoutent, ils observent.

 III / Ainsi font, font, font : CRECHE « VERTE »

Afin de veiller à la santé des enfants ainsi que des professionnelles et limiter l'impact sur l'environnement, la crèche a fait le choix d'entrer dans une démarche environnementale.

Il s'agit en matière d’entretien, d'utiliser des produits naturels ou spécifiques labellisés «Label Européen Ecologique» ou/et «Ecocert» ou estampillés «produit naturel ».

Nous utilisons le moins de jetable possible, les sacs poubelles sont en plastique recyclé, nous trions les déchets (carton ; plastique ; verre) et les habituels chaussons en plastiques sont remplacés par des chaussons en tissu lavables.

Nous acceptons les couches lavables dans la mesure où le matériel nous est donné afin de les stocker correctement.

Nous achetons nos produits frais chez le primeur, le boucher et le poissonnier.

En matière éducative, il s'agit de sensibiliser les enfants à l’environnement leur expliquant par exemple qu'on ne peut pas jeter les papiers par terre ou encore qu'on ne gaspille pas l'eau.

De plus chaque printemps, nous avons le projet de la création d’un potager/jardin avec les enfants dans l'espace extérieur qui nous est réservé.

Enfin, nous favorisons l'utilisation de matériel de récupération lors de la mise en place d'atelier.

 IV /LA CRECHE AU COEUR D'UN TERRITOIRE

L'installation d'une crèche sur un territoire est un véritable moteur sur celui-ci. En ce sens que nous souhaitons faire partie intégrante du paysage local notamment en travaillant en étroit partenariat avec les autres institutions présentes sur le territoire.

       La PMI : Notre collaboration nous permet de pouvoir orienter des familles avec des problématiques spécifiques. Organisme de tutelle il veille à la bonne marche de la crèche.

       Le RAM ainsi que les crèches de Landser et Sierentz : pour organiser des rencontres dans le but d’animer des activités d’éveil, des spectacles ou encore lors de fêtes (Noel ; Caranaval ; Pâcques).

       L'école maternelle: Chaque année nous nous retrouvons pour la St Nicolas et aussi à Carnaval.

       La médiathèque : la littérature enfantine tenant une place importante dans la structure, il nous paraît important de créer le lien avec la médiathèque, d'y emprunter des livres, de se rendre à la médiathèque et peut-être même  avoir la possibilité qu'une intervenante vienne sur la crèche.

 

 V/ CONCLUSION

 Le projet est un document important qui nécessite d'être retravaillé tous les ans. Il permet d'évaluer notre action et de la réajuster. Il est un socle fondamental à notre travail.

Aussi l'équipe de la crèche se réunit tous les semaines pendant 20mn afin de faire le point sur son action auprès des enfants et des familles. De par nos observations nous assurons un suivi régulier des enfants afin de mieux les accompagner.

Enfin la crèche est un lieu ouvert et ce projet n'a de sens que si les familles en sont partie prenante et participent aussi à son évolution, car :

  « POUR QU'UN ENFANT GRANDISSE, IL FAUT TOUT UN VILLAGE » (proverbe africain).


Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Ainsi font font font